Yann Paranthoën There is 1 product.

Yann Paranthoën est né en 1935 en Brétagne et mort en 2005. Cet artiste, étant fils de tailleur de pierre, est souvent appelé "tailleur de sons". Yann Paranthoën a entendu la radio pour la première fois pendant l'Occupation, c'était Radio Londres. La radio, c'est son destin. D'abord, il était radiste à la marine, puis il oeuvre pendant plus d'une trentaine d'années à la radio "civile". A la Radiodiffusion-télévision française, puis France Inter et France Culture, il est opérateur du son, monteur et, enfin et surtout, auteur d'emissions (de l'Oreille en coin à la Papous dans la tête). Sa production compte une centaine de titres, parmi eux des jalons de l'histoire du documentaire radiophonique, par exemple: Questionnaire pour Lesconil (1980), On Nagra (1987). Il crée également ses propres documentaires.

Yann Paranthoën ? Son nom symbolise la radio d’art (comme on dit cinéma ou photographie d’art). Il a découvert une manière de raconter le monde par le son, inventant un langage et renouvelant totalement les bases de l’expression radiophonique. Dans ses émissions, la parole est un matériau à sculpter, au même titre que les sons de la vie ou les silences. De même, pour lui, la voix est d’abord une musique avant d’être un sens. En désacralisant l’écrit comme l’image, il a changé l’ordre des choses et renouvelé notre rapport au réel. Prenant ses distances avec la « radio de tous les jours », il comparait volontiers son travail à de la peinture ou encore à la taille du granit comme la pratiquait son père : extraire de la réalité un bloc sonore, le monter comme on taille la pierre, le polir comme on mixe. Voici comment il en parlait : « Je compare la radio avec la peinture. Pour moi, la radio a de plus en plus à voir avec les arts plastiques. Je fais un tableau… un tableau sonore, je répartis les sons comme des couleurs ».
Sa mort en 2005 a été perçue comme attestant symboliquement l’évanouissement d’une certaine forme de « radio de création » dans sa forme la plus exigeante. C’est pourquoi il était urgent de lui rendre hommage, afin que son œuvre poursuive sa route vers de nouveaux auditeurs, les confortant à préférer à la radio conventionnelle, la souveraine liberté de l’art sonore.

  • View:
  • Le livre-CD-DVD avec un DVD de 110 minutes, un CD de 50 minutes et un livre 156 pages.

    49,00 €
    In Stock
Showing 1 - 1 of 1 item