Storm De Hirsch Il y a 1 produit.

Storm de Hirsch (1912-2000) était un poète et cinéaste américain. Elle était une figure clé de la scène cinématographique d'avant-garde new-yorkaise des années 1960 et l'un des membres fondateurs de la Film-Makers 'Cooperative. Bien que souvent négligée par les historiens, elle a été reconnue ces dernières années comme une pionnière du cinéma underground.

Biographie:

Née Lillian Malkin dans le New Jersey en 1912, Storm de Hirsch a quitté la maison très jeune pour poursuivre une carrière artistique à New York. Là, elle épousa son premier mari, un artiste nommé de Hirsch. Elle épousa plus tard Louis Brigante, cinéaste et l'un des premiers éditeurs du magazine Film Culture; le mariage dura jusqu'à la mort de Brigante en 1975.

Comme beaucoup de cinéastes expérimentaux à l'époque, de Hirsch n'a pas commencé sa carrière artistique en tant que cinéaste; elle était une poète qui avait publié au moins deux recueils en 1965. Elle s'est tournée vers le cinéma parce qu'elle voulait trouver un nouveau mode d'expression pour ses pensées qui dépassait les mots de la page. En 1962, elle réalise son premier film et devient rapidement active dans le mouvement du cinéma underground new-yorkais, s'associant à des cinéastes tels que Stan Brakhage, Jonas Mekas, Shirley Clarke et d'autres. Dans une interview avec Jonas Mekas, elle a mentionné Jack Smith, Ingmar Bergman, Gregory Markopoulos, Michelangelo Antonioni, Vittorio De Seta, Ken Jacobs, Federico Fellini et Jonas et Adolfas Mekas comme ses cinéastes préférés.

En plus de faire des films, de Hirsch a enseigné dans diverses institutions, dont le Bard College et la School of Visual Arts de New York. Après la mort de son mari, elle a été forcée d'abandonner son studio et a arrêté de faire des films. Elle est décédée dans une maison de retraite de Manhattan en 2000, à la suite d'une longue bataille contre la maladie d'Alzheimer.

Travail

Une grande partie du travail de de Hirsch est abstraite et emploie un certain nombre de techniques expérimentales, telles que la gravure image par image et la peinture et l'édition métadiagétique. Dans une interview avec Jonas Mekas sur la création de Divinations, elle a déclaré:

«Je voulais vraiment faire un court métrage d'animation et je n'avais pas de caméra disponible. J'avais un vieux film inutilisé et plusieurs rouleaux de bande sonore 16 mm. J'ai donc utilisé cela - plus une variété d'instruments chirurgicaux jetés et le bord tranchant d'un tournevis - par découpe, gravure et peinture directement sur film et bande sonore. "

Parfois, ses animations sont superposées à des images en direct. Ses films sont clairement influencés par son arrière-plan poétique; elle a appelé sa série de courts métrages muets tournés dans les années 1970 sous le nom de "Cine-Sonnets" et elle a continué à publier de la poésie tout au long de sa vie. Ses films révèlent également un intérêt pour les pratiques et rituels religieux orientaux. Son travail explore les possibilités de la lumière et s'intéresse aux éléments spatiaux. Dans un film, Third Eye Butterfly, elle a utilisé une projection sur deux écrans avec des cadres en écran partagé pour créer un effet kaléidoscopique.

Tous les films de de Hirsch ne sont pas des courts métrages d'animation bon marché. Un de ses premiers films, Goodbye in the Mirror (1964), est un long métrage d'action en direct tourné à Rome, avec son mari, Louis Brigante, en tant qu'assistant réalisateur. En partie scénarisé, en partie improvisé, le film est centré sur trois jeunes femmes vivant à Rome, à la recherche de sens dans leur vie. Le film a été tourné en 16 mm, puis soufflé jusqu'à 35 mm, pour un coût d'environ 20 000 dollars.

Ses films ont été projetés au Museum of Modern Art, au Whitney Museum of American Art, au Festival de Cannes, au Ann Arbor Film Festival et ailleurs. Ils sont disponibles par le biais de la Canyon Cinema Cooperative et de la Film-Makers 'Cooperative.

  • Afficher :
  • DVD avec 15 films de Storm De Hirsch. Deuxième sortie de notre collection coopérative des cinéastes de New YorkSORTIE OFFICIELLE LE 3 SEPTEMBRE, 2020

    19,90 €
    Disponible
Résultats 1 - 1 sur 1.