De A à M Il y a 92 produits.

Liste des auteurs organisée par nom A à M

  • Sous-catégories:
  • Giannalberto Bendazzi
  • André Almuró
  • Raphaël Bassan

    Raphaël Bassan (1948) est un journaliste, critique de cinéma et réalisateur français, spécialisé en cinéma expérimental et histoire du cinéma.

  • Gaël Badaud
  • Morgan Boëdec
  • Stan Brakhage
  • Robert Breer

    Robert Breer, né le 30 septembre 1926 à Détroit dans le Michigan et mort le 11 août 2011 à Tucson, est un réalisateur de films d'animation et un artiste américain.

    D'abord peintre, il pratique l'abstraction géométrique dans les années 1950 puis réalise des films d'animation avant-gardistes dans la décennie suivante. Il a par ailleurs eu une importante activité de sculpteur.

  • James Broughton
  • Giordano Bruno
  • Dojo Cinéma
  • Gérard Courant
  • Eugène Deslaw
  • Patrick Deval
  • Gustav Deutsch
  • Peter Gidal
  • Cécile Fontaine

    Née en 1957 dans le sud de la France, grandie sur l'île de la Réunion dans l'océan indien. études d'art en France (1975/1979) et aux états-Unis (Boston - 1980/1986) où elle commence à faire des films en 1982 suite à un cours du soir au Massachussetts college of Art puis comme élève à plein temps à l'école du Museum of Fine Arts, section cinéma. Revenue en France en 1986, elle vit depuis à Paris, enseignant l'art à plein temps dans une école primaire et réalisant des films.

  • Léa Gauthier
  • Noureddine Ghali
  • Boris Lehman
  • Robert A. Haller

    Photographe américain

  • Nicky Hamlyn
  • Marcel Hanoun
  • Teo Hernandez
  • Mike Hoolboom
  • Takahiko Iimura
  • Isidore Isou
  • Joris Ivens
  • Jakobois
  • Friedl Kubelka

    Friedl Kubelka est un cinéaste et photographe autrichienne. Elle fait de l'art qui fait partie d'un mouvement appelé féministe actionnisme, qui est un mouvement du 20e siècle aussi connu comme l'actionnisme viennois, où les artistes femmes utilisent leur sexualité pour exprimer leur moi les plus intimes sur la caméra.

  • Peter Kubelka
  • Christian Lebrat
  • Giovanni Lista

    Giovanni Lista est un historien et critique d’art italien, né le à Castiglione del Lago, dans la province de Pérouse, et vivant à Paris. Il est un spécialiste de la culture artistique des années 1920 et du futurisme en particulier.

  • Maurice Lemaître
  • Jonas Mekas
  • Rose Lowder
  • Stefano Masi
  • Adolfas Mekas
  • Pierre Merejkowsky
  • Maria Klonaris

    (1950-2014)
    Nationalité Égyptienne & française & grecque

    Maria Klonaris est décédée lundi 13 janvier 2014. Elle et Katerina Thomadaki ont réalisé depuis plus de quarante ans une œuvre cinématographique et plastique fascinante, aux confins du cinéma expérimental, de la performance corporelle, de l’installation, de l’art technologique.

    Née en Egypte, en 1950, de parents grecs, tous deux médecins, Maria Klonaris a grandi dans l’Alexandrie cosmopolite des années cinquante. Après la crise de Suez, la famille déménage à Athènes. Maria Klonaris fait ses études secondaires à l’American College. Aux Beaux-Arts d’Athènes, elle se forme notamment à la scénographie et au décor de scène. Elle publie plusieurs albums de dessins et signe des affiches de théâtre, des couvertures et illustrations de livres. Elle commence sa collaboration artistique avec Katerina Thomadaki au moment où elles créent et dirigent le Théâtre des 4, la première comme scénographe, la seconde comme metteure en scène (Les Bonnes, 1968 ; Salomé, 1969).

    A partir de leur installation à Paris en 1975, Klonaris forme avec Thomadaki une paire indissociable. Klonaris/Thomadaki conçoivent de vastes cycles qui courent sur plusieurs années et se développent dans plusieurs disciplines artistiques : Tétralogie corporelle, Cycle de l’Unheimlich (autour de l’« inquiétante étrangeté » du féminin), Cycle de l’Hermaphrodite, Rêve d’Electra, Série Portraits, Cycle de l’Ange, Désastres sublimes. Les Jumeaux... Avec ces figures récurrentes proprement hors normes, elles questionnent la frontière entre les sexes. Bien avant l’éclosion du mouvement « queer », l’œuvre de Klonaris/Thomadaki, nourrie de pensée critique (psychanalyse, philosophie, sociologie, pensée féministe...), se penche sur le genre et l’intersexualité.

    Adolescente, Maria Klonaris découvrit la photographie clinique d’un.e hermaphrodite dans les archives de son père gynécologue obstétricien. Ce sera la figure génératrice de leur plus vaste cycle. Cette image de l’« ange » traverse en effet une série d’œuvres depuis 1985 : installations immersives, livre d’artistes, photographies, vidéos. Dans la vidéo Requiem pour le XXe siècle (1993), Klonaris/Thomadaki la juxtaposent à des images d’archives de la Seconde guerre mondiale, manifestant bien qu’à travers cette figure « marginale », il s’agit en fait d’interroger l’Humanité tout entière : « Conscience errante et immobile, face aux événements qui explosent devant son regard aboli, l’Ange devient tour à tour observateur, témoin, victime et juge, corps différent persécuté, savoir brûlé, corps irradié, scène de la mémoire. »

    En combinant « cinéma élargi » et travail in-situ, Klonaris/Thomadaki développent des installations et des environnements de projection, souvent monumentaux, dans des musées ou des lieux désaffectés. Citons Mystère I : Hermaphrodite endormi/e (Paris, 1982), Le Rêve d’Electra (Villeneuve-Lès-Avignon, 1986), Night Show for Angel (Londres, 1992), XYXX : Mosaic Identity (Linz, 1994), Stranger than angel (Ljubljana, 2002).

    La dimension politique du travail de Klonaris/Thomadaki est toujours conjointe à une force de révélation plastique. La philosophe Marie-José Mondzain a souligné chez elles l’alliance paradoxale d’une haute tradition de l’image sacrée, dont elles sont les héritières, et d’une pratique très novatrice des arts médiatiques.

    Il serait stérile de chercher à démêler la part qui revient à chacune des deux artistes dans des créations qui résultent d’une élaboration commune, dans le secret de l’atelier. On peut en revanche se risquer à y reconnaître des traits de la personnalité artistique lumineuse de Maria Klonaris : un regard magnétique, des gestes qui tranchent.

    En 2000, la Cinémathèque Française leur a consacré plusieurs programmes dans le cadre de la rétrospective « Jeune, dure et pure ! Une histoire du cinéma d'avant-garde et expérimental en France ». Par la suite, les Archives françaises du film du CNC et la Bibliothèque nationale de France ont travaillé avec les artistes à constituer leurs archives, fixées sur des supports fragiles, en un patrimoine durable. Restaurés sous leur direction, les films Selva (1981-83), Chutes. Désert. Syn (1983-85), Unheimlich 1 : dialogue secret (1977-79) ont fait l’admiration des spectateurs de plusieurs pays, hypnotisés par ces cérémonies secrètes où s’éveillent des puissances refoulées. Cette œuvre à deux têtes continue son parcours.

    – Alain Carou (conservateur à la BnF, département de l’Audiovisuel)

  • Afficher :
  • A Dance with Fred Astaire est une collection extraordinaire d'anecdotes et d'éphémères exceptionnels de Jonas Mekas

    47,00 €
    Rupture de stock
  • Autobiographie de Jonas Mekas dans laquelle il décrit sa survie dans les camps de personnes déplacées et son arrivée à New York.

    22,00 €
    Rupture de stock
  • Un livre de textes publiés et inédits de Jonas Mekas de 1958 à 2010

    32,00 €
    Disponible
  • Un livre et CD de Jonas Mekas

    29,00 €
    Disponible
  • Un livre de photographie de Robert Haller traitant de la forme humaine et des paysages.

    30,00 €
    Disponible
  • Une collection des textes sur le cinéaste Alexandre Alexeïeff, écrit par Ginnalberto Bendazzi.

    60,00 €
    Disponible
  • Une nouvelle édition d'un scénario par Isidore Isou, publié pour la première fois en 1953.

    15,00 €
    Disponible
  • Livre écrit par Stefano Masi.

    9,00 €
    Disponible
Résultats 1 - 8 sur 92.