BODY OF WORK: Films de Ann Kaplan

BODY OF WORK: FIlms de Ann Kaplan Agrandir l'image

DVD avec cinq films de Jo Ann Kaplan

Plus de détails

Nouveau

Attention : dernières pièces disponibles !

25,00 €

Jo Ann Kaplan est un cinéaste primé acclamé dont le travail a été exposé dans des galeries, cinémas, festivals et à la télévision dans le monde entier pour les 40 dernières années. Son travail est marqué par une extraordinaire diversité de formes qui comprend l'animation, film de danse, la fiction et le cinéma expérimental, ainsi que des documentaires et des programmes artistiques. Inspiration pour son travail provient aussi de diverses sources: l'imagerie de Georges Bataille, texte classique de Robert Burton sur la mélancolie, et les films fondateurs de Maya Deren. Elle a collaboré à des projets de films avec l'écrivain Angela Carter, danseur Dana Caspersen du projet de loi Forsythe Company, et avec des musiciens dont Alexander Balanescu, Keith Tippett, Kate et Mike Westbrook, Annabelle Pangborn, Thom Willems et Graham Hadfield. Le corps de Jo Ann Kaplan de travail se caractérise par une approche sensuelle au cinéma et une exploration de l'humain et de la forme féminine comme l'incarnation du sens et de l'émotion. Organe de travail est une sélection des films les plus personnels de Jo Ann Kaplan, y compris sa biographie autorisée du cinéaste charismatique Maya Deren, publié pour la première fois en DVD, et deux films récemment achevés, l'un sous la forme d'une danse et l'autre comme une peinture en cours. Cette collection est accompagné par un essai récemment mise en service de Lucy Reynolds.

Films sur DVD

Invocation: Maya Deren (1986, 53 minutes, 4: 3)

Documentaire sur réalisateur américain d'avant-garde des années 1940 / 50s. Rapporté par Helen Mirren, avec des enregistrements originaux de Maya Deren, et des entretiens avec Hella Hammid, Sasha Hammid, Amos et Marcia Vogel, Stan Brakhage, Jonas Mekas, et Joseph Campbell. Réalisé par Jo Ann Kaplan. Produit par Oliver Fiz. Image Adam Rodgers. Édité par Susan Manning. Arbor international pour le Conseil des arts de Grande-Bretagne et Channel Four.

L'histoire d'une vie brève mais remarquable, et d'un corps séminal de travail cinématographique qui a influencé et formé le début et la direction ultérieure de indépendante américaine et la pratique de fabrication de film des artistes. Maya Deren, née Eleonora Derenkowsky, était le cinéaste-as-artiste et prosélyte originale pour le film-comme-art. Elle était aussi un passionné de la danse moderne, et un suiveur de Voudoun haïtienne. Divine Horsemen, son étude de Voudoun, est encore un texte définitif sur sa signification et la pratique. Invocation: Maya Deren est un hommage composé d'entretiens avec ceux qui le connaissaient et travaillaient avec elle; reconstructions de ses espaces personnels en utilisant des objets authentiques et de la décoration; et documents d'archives, y compris les photographies nouvellement découvert par Alexander Hammid, son second mari et co-auteur de son premier film Meshes of the Afternoon; enregistrements originaux de la voix de Deren prises de conférences publiques, des événements et des émissions, y compris la tristement célèbre Symposium sur la poésie et le cinéma avec Dylan Thomas, et une interview à la radio avec Mike Wallace, ainsi que des conversations privées avec les collaborateurs et les performances de son chant. Il ya aussi des extraits de chacun de ses six films achevés, y compris l'ensemble de la chorégraphie pour la caméra, et extraits du film et les enregistrements sonores qui elle a fait en Haïti de rituels Voudoun. «Un séduisant, portrait instructif d'une femme fascinante 'Time Out sur Invocation:" Insolite et agréable pour son approche sensuelle' mensuel Film municipal Maya Deren sur Invocation: Maya Deren

Histoire de I (1997, 23 minutes, 4: 3)

Un film original improvisé autour Histoire de l'œil de Georges Bataille. Produit, réalisé et édité par Jo Ann Kaplan. Femme dans le bain: Kristina page / Jo Ann Kaplan. Image Margaret Jailler. Direction artistique Jim Clancey. Musique par Annabelle Pangborn. Le Conseil des arts de l'Angleterre et le Fonds de production de Londres.

Une femme est assise seule dans une salle de bain carrelée de blanc nu, la lecture de l'histoire de Georges Bataille de l'œil. Les événements bizarres décrits par le texte provoquent une série de fantasmes dans lequel la pièce devient une scène et la femme le principal acteur. Comme ses rêves se déroulent, elle devient la «œil» de l'histoire, et de son propre corps l'objet de son regard. Avec une main féminine, histoire de je cueille métaphore centrale de Bataille de son contexte original et ré-invente sa vision érotique de l'intérieur vers l'extérieur. L'œil dans le vagin, vu par le sang, l'urine et les larmes, se regarde dans un miroir. «..un tentative courageuse à venir aux limites avec cette immense région de l'imagination sexuelle qui reste encore hors-llimits JG Ballard sur de l'histoire de I

Anatomie de la Mélancolie (2000, 13 minutes, 4: 3)

Un film d'animation en utilisant des dessins anatomiques originaux par Jo Ann Kaplan, et les textes classiques de Robert Burton et John Keats. Réalisé et animé par Jo Ann Kaplan. Produit par Dick Arnall. Directeur de la Photographie Hugh Gordon. Musique de Thom Willems. Typographie par Phil Baines. Ode sur la mélancolie lu par Fayida Jailler. Un Animate! Projet Le Conseil des arts de l'Angleterre et de Channel Four.

Une méditation cinématographique sur la mortalité qui prend la forme d'un livre d'anatomie en train de se faire. Un large portefeuille ouvre, organisé dans le cadre d'une vie encore dans le studio d'un artiste. Dans le folio ouvert, nous voyons un tableau imprimé des matières de Robert Burton L'Anatomie de la mélancolie, et en face de ce tableau, nous voyons une succession de pages blanches sur lesquelles illustrations apparaissent, tirées sous nos yeux par une main invisible, nous montrant des parties d'un corps disséqué humaine: les mains, les organes de la génération, le cœur et la tête. Les dessins réalisés dans le temps sont à la fois acte de création immédiate et témoigne de notre passage ultime. Accompagnant les images simples mais puissants, nous entendons les paroles de l'Ode de Keats sur Mélancolie récite d'abord hésitante, mais avec l'augmentation de la confiance par une jeune fille: Ay, dans le temple même du plaisir voilée Mélancolie a son sanctuaire Sovran ...

OneTwoThree (2010, 12 min, 4: 3)

Un film de danse chorégraphié et interprété par Dana Caspersen et Thomas McManus du Ballet de Francfort / Bill Forsythe Company. Produit et réalisé par Jo Ann Kaplan et Dana Caspersen. Image Daniel Kohl. Edité par Jo Ann Kaplan. Musique par Graham Hadfield.

Une performance intense et convaincante d'une danse cinématographique composé de modules de mouvement enfin chorégraphiés par le travail de caméra et le montage, dans laquelle la tension entre les deux danseurs évoque les qualités des deux duo et duel, posée de manière ambiguë les binaires entre étreinte et de la bataille, l'intimité et la violence. Le cadre déplacement de la caméra et le rythme mal à l'aise de l'édition prend le spectateur à partir de la clôture jusqu'à la traction de muscle étiré et un mouvement flou à un cadrage austère des danseurs isolés dans un espace sombre et vide. Avec tout détail superflu dépouillé, la nature fondamentalement co-dépendante du duo est mis à nu, révélant le mélange de vulnérabilité et la confiance mutuelle intrinsèque à tous les partenariats de danse.

Regarder la peinture sécher (2010, 18 minutes, 16: 9 FHA)

Un travail sur les progrès en cours. Peint, filmé et édité par Jo Ann Kaplan, de documenter et de réflexion sur le vieillissement propre de l'artiste, pour être mis à jour et développé aux points à l'avenir. Le visage réel, entrevu parfois, vieillit et plus bordée au fil du temps, mais le dossier de son vieillissement est pas encore assez longtemps pour porter l'entière témoin. Un autoportrait de l'artiste comme une femme vieillissante, et un travail en cours d'être poursuivi aussi longtemps que le temps le permet.

Auteur(s) Jo Ann Kaplan
Format DVD 9, PAL, Region 0
Langue(s) anglais
Durée 119 min
Editeur LUX

Si vous achetez cet article pour une institution culturelle, éducative, ou une bibliothèque, il vous faut acheter également les droits institutionnels.
Après avoir ajouté cet article à votre panier, veuillez s'il-vous-plaît cliquer sur le lien ci-dessous pour commander les droits :