Frans Zwartjes - The Great Cinema Magician

Frans Zwartjes- The Great Cinema Magician Agrandir l'image

Collection de films de Frans Zwartjes.

Plus de détails

Nouveau

Attention : dernières pièces disponibles !

24,90 €

Frans Zwartjes (1927-2017) est un cinéaste, musicien, luthier et sculpteur. C'est à la fin des année 60 qu'il devient célèbre pour ces films montrant des acteurs aux costumes grotesques, s'impliquant dans de petits jeux de pouvoir et folies sexuelles. L’hystérie et la cruauté sont ses thèmes régulier. Susan Sontag dit de Zwartjes qu'il est '' le plus important cinéaste expérimental contemporain ''. Zwartjes a fait plus de 50 films. '' Living '' (1971), '' Pentimento '' (1979) et '' In Extremo '' (1981) semblent être ses films les plus connus.


Le documentaire '' The Great Wizard '' de Ruud Monster le décrit comme un artiste lucide qui commente le monde tel une grande farce.


_______

DVD 1

Seats Two (1970), 10'

Deux femmes, les actrices préférées du réalisateur : Moniek Toebosch et Trix Zwartjes, sont assises côte à côte. Elles regardent une photographie d'une région montagneuse. Il est clair qu'elles sont physiquement attirées l'une par l'autre, mais rien n'arrive...

Behind Your Walls (1970), 12'

Un bouton de radio, un produit effervescent dans un verre, un réveil, des hommes et des femmes dans une chambre.

Living (1971), 15'

Le film favori du cinéaste. C'est l’apogée de la série '' Home Sweet Home '', explorant sa nouvelle maison à La Haye. Le film illustre la brillante maîtrise du cinéma de Zwartjes. Il se film la majeur partie du film, filmant à main levé. Il y a une autre personne : son épouse, Trix Zwartjes. Ils errent sans s'arrêter dans leur maison. Un objectif grand angle a été utilisé, provoquant un fort sentiment d'éloignement.

Audition (1973), 40'

Zwartjes fit de nombreux films sans dialogue ou son. La musique peut cependant être très importante. Il compose lui-même, parfois avec son frère Rudolf et Lodewik de Boer. '' Audition '' est un bonne exemple de ses films ayant une composition musicale significative. C'est une improvisation sur les moyens visuels du cinéma et le jeu de l'acteur. Il n'y a guère '' d'intrigue ''. Un homme et une femme regardent une autre femme chanter dans un noir et blanc excitant.

Bedsitters (1974), 18'

Zwartjes film les chambres à l'étage de na nouvelle et vide maison de La Haye. Une mystérieuse et complexe atmosphère est créée par le filmage à main levé de créatures flottantes et rampantes. Même lorsqu'il se filme lui-même, la caméra semble flotter. Le flux des images et le puissant grand angle font de la maison un site hors des logiques de spatialité habituelle.

Pentimento (1979), 73'

Un bleu glacial domine ce film. Dans un grand bâtiment des scientifiques font des expériences humiliantes sur des femmes. À l'époque il y a eut de puissantes protestations venant de militantes féministes contre '' Pentimento ''. Les projections du film furent bloquées, des copies détruites et des projecteurs jetés par les fenêtres.

DVD 2

Sorbet 3 (1968, silent)

Sorbet 3 est un des plus anciens films de Zwartjes. C'est une évidence qu'il admirait le Nouveau Cinéma Américain. Le film se concentre sur un drag excité et névrosé (Lodewijk de Boer), à la recherche d'un milk-shake et regardant ce qui se trouve à côté de lui sur le canapé.

Birds (1968), 6'

Un film tourné-monté dans la caméra (une vieille technique du cinéma muet). Un film en noir et blanc ultra-contrasté sur une femme, un jouet-oiseau japonais et leurs relations avec le spectateur.

Spectator (1970), 10'

En sécurité derrière la caméra, le cameraman n'en peut plus de son modèle et de ses longs cils.

A Fan (1968, silent), 7'

Un drag assit dans un canapé. Le papier peint derrière lui est à motifs floraux. Zwartjes créée une énorme tension, bien que le drag ne fasse que regarder autour de lui en agitant son éventail.

Visual training (1969, silent), 7'

Un homme apparemment stoïque s'implique dans une orgie de nourriture avec deux voluptueuse femmes à moitié nue. Toute l'action – une femme qui a les yeux bandés, couverte de farine et enduite de sauce – est d'une violente nature. Le maquillage, la lumière et le tirage argentique conjoint augmente cette ambiance sinistre.

Anamnesis (1969), 18'

Film en trois parties. Un homme et une femme (Trix Zwartjes et Lodewijk de Boer) tourne autour l'un de l'autre dans une maison et sur des bords d'eau extérieurs. Ils s'attirent et se rejettent mutuellement.

Spare Bedroom (1969), 15'

Film internationalement acclamé de la série '' Home Sweet Home ''. Deux êtres obscures sont impliqués dans un jeu claustrophobe d'attractions et de rejets.

_______

310', couleur et n/b

langue : néerlandais avec sous-titres anglais

Si vous achetez cet article pour une institution culturelle, éducative, ou une bibliothèque, il vous faut acheter également les droits institutionnels.
Après avoir ajouté cet article à votre panier, veuillez s'il-vous-plaît cliquer sur le lien ci-dessous pour commander les droits :