Les Frères Quay Il y a 1 produit.

Les frères jumeaux identiques Stephen et Timothy Quay sont nés en 1947 à Philadelphie, en Pennsylvanie (Etats-Unis). Ils poursuivent leurs études du graphisme et de l'illustration (Stephen) et du film (Timothy) au Royal College of Art de Londres. C'est là-bas, dans les années 70, qu'ils réalisent leurs premiers courts métrages d'animation à base de marionnettes. Malheureusement, ils n'existent plus à cause du dommage irréparable de la copie originale. Dès leur enfance les frères sont inspirés par Jan Švankmajer, réalisateur d'animation tchèque. Les frères Quay habitent toujours la capitale britannique où, avec le producteur Keith Griffiths, ils ont crée leur maison de production Koninck Studios, sous ce label apparaîssent tous leurs films. Le chef d'oeuvre La rue des crocodiles (1986) s'est inscrit parmi les classiques d'animation. La plupart de ses films n'ont que des petits dialogues, donc ils dépendent beaucoup de la musique. Des nombreuses pièces musicales pour leur animation ont été écrites par le compositeur polonais Jeszek Jankowski. Au cours des années les frères Quay ont travaillé sur des divers projets, comme, par exemple, des décorations pour le théâtre, des productions d'opéra dirigés par Richard Jones (L'amour des trois oranges de Prokofiev, La puce à l'oreille de Feydeau, Mazeppa de Tchaïkovski ou Le Bourgeois gentilhomme de Molière), à la télévision (MTV), pour la publicité (Nikon, Coca-Cola) ou la musique (vidéo-clip pour Sledgehammer de Peter Gabriel). Donc, comme Olivier Séguret a écrit pour le Festival du film de la Rochelle: "Ils sont à cheval sur ce précipice, cet abyme, qui sépare le cinéma en salles de celui dit expérimental." Néanmoins, les frères ne vivent que difficilement de leur art. En 1995, les Quay réalisent un long métrage de fiction Institut Benjamenta. Terry Gilliam, réalisateur de cinéma, scénariste, comédien britannique et membre des Monthy Pyton, le considère comme "le film visuellement le plus beau, le plus envoûtant et le plus drôle qu'[il ait] vu ces trois cent dernières années", et confesse : "Je suis très jaloux".

  • Afficher :
Résultats 1 - 1 sur 1.