Cinéastes de G à H Il y a 29 produits.

Liste des films organisé par le nom du cinéaste G à H

  • Sous-catégories:
  • Philippe Garrel

    Philippe Garrel (né le 6 avril, 1948) est un réalisateur, cinématograph, scénariste, éditeur et producteur français. Malgré son départ dans le cinéma avec son long métrage Marie pour mémoire (1967), c’est en 1982 que Garrel accède à la renommée critique.  Non seulement il reçois le Prix Jean-Vigo pour L’Enfant secret, il reçoit par la suite plusieurs prix prestigieux, dont un prix du Festival de Cannes et de la Mostra de Venise.

    Après avoir reçu un prix en 2005, Garrel a déclaré: “Je suis un cinéaste indépendant français et je suis fier que des Italiens me récompensent. L’Italie est pour moi comme une grande université du cinéma.”

    Ses oeuvres traîtent souvent le thème de la jeunesse perturbateur des années 1960, dont il en faisait partie.

    Il a dirigé à de nombreuses reprises des élèves du Conservatoire national supérieur dart dramatique où il donne des cours de comédie. Il a également mis en scène, au cinéma, ses amis et plusieurs membres de sa famille.

  • Frank Gessner

    Frank Geßner est un artiste et professeur de théorie et la pratique des arts visuels de l'Université Babelsberg Film (HFF Konrad Loup). Étudié l'art et histoire de l'art à Stuttgart et Berlin. Prix ​​de l'Académie de l'Académie d'Etat de Stuttgart of Art and Design. Récipiendaire d'une bourse d'études supérieures de l'Etat de l'Etat fédéral de Bade-Wurtemberg. étudiante en Master de l'Université des Arts de Berlin. Professeur invité à la HFF Konrad Wolf, l'Université des Arts de Berlin, et l'Académie chinoise des arts, Hangzhou. En 2002 et 2003, il a remporté le prix du «bon enseignement» à l'Université des Arts de Berlin. En 2004, nommé professeur d'arts visuels pour l'animation à la HFF Konrad Loup; 2006-2009, également vice-président pour l'enseignement, la recherche et le développement. Depuis 2009, professeur de théorie et la pratique des arts visuels de l'Université Film Babelsberg Konrad Loup. En 2011, professeur invité à l'Institut d'animation Jilin Changchun, en Chine. Recherche et d'enseignement intérêts artistiques: dessin, la sculpture et la peinture; la théorie et la pratique des arts visuels; cinéma avant et l'avenir, le film hybride d'auteur.

  • Peter Emanuel Goldman

    Peter Emanuel Goldman, cinéaste, est né à New York en 1939. Il fait des études d'histoire puis étudie le cinéma au City College et à New York University. En 1964, il réalise Echoes of silence qui obtient le Prix Spécial de la Réalisation au Festival de Pesaro en Italie et en 1965, Pestilent City est primé à deux reprises lors du Festival du Film de New York. En 1970, il enseigne la production de film à Staten Island College. En 1983, il réalise NBC in Lebano : A study of Media Misrepresentation, documentaire sur la représentation délibérement déformée de la guerre au Liban par la NBC. En 1986, il travaille au service des affaires internationales pour Radio America. En 1993, il débute le tournage d'une comédie Dance at my Weddings, dont le scénario est terminé depuis 1988.
    Filmographie : Recommended by Duncan Hines (1964), Night Crawlers (1964), Echoes of Silence ((1964), Pestilent City (1965), The Sensualist (1965), Wheel of Ashes (1968)."
    Claudine Eizykman, programme Cabinet d'Amateurs, n° 10, lundi 17 mars 1994, Paris.

  • Peter Gidal

    Né en 1946. Gidal étudié le théâtre, la psychologie et la littérature à l'Université Brandeis, dans le Massachusetts, de 1964 à 1968, et de l'Université de Munich 1966-7. Il a étudié au Royal College of Art de 1968 à 71, où il a continué à enseigner hautes études cinématographiques jusqu'en 1984. Il était un membre actif de London Film-makers Co-operative depuis 1969, et programmeur de leur cinéma 1971-4. Co-fondateur de « l'Association des cinéastes indépendants », 1975, il a servi en tant que membre de l'Institut du Film Production Board britannique, de 1978 à 1981.
    Ses films ont été projetés à l’échelle nationale et internationale, y compris la Tate Gallery, la Hayward Gallery, chaque année depuis 1969 au Festival d'Edimbourg et le National Film Theatre. Gidal a eu des rétrospectives de ses films à l'Institute of Contemporary Arts en 1983, Centre George Pompidou, Beaubourg, Paris, 1996, entre autres. Projections internationales comprennent plusieurs au Museum of Modern Art, New York, le Royal Belgique Film Archive et cinémathèque, Documenta, Arte Inglesi Oggi, X-écran, etc. Il est le récipiendaire du Prix de la Recherche, Toulon 1974.
    Gidal est reconnu comme un écrivain et théoricien, en particulier pour sa publication très influent «Structurel Film Anthology" (BFI 1976), d'autres livres incluent «Andy Warhol: Films et Peintures » (Studio Vista, 1971, Da Capo NY réimpression 1991) et «Materialist Film » (Routledge, 1988). Les écrits de Gidal ont été beaucoup publié dans des revues dont Studio International, Screen, October and Undercut. Il est également connu pour ses recherches et ses écrits sur Samuel Beckett, y compris «Comprendre Beckett: Monologue et Gesture» (Macmillan, 1986).

  • Ben Gwilliam

    Ben Gwilliam est un artiste dont le territoire couvre le son, le film, l’installation et la performance. Son travail explore la façon dont les mécanismes des médias sonores reflètent la façon dont nous écoutons et regardons le monde autour de nous. Sa fascination pour la création sonore entraîne une curiosité qui engendre des performances dans la durée, des installations, des films, de la vidéo et des écrits.

  • Amy Greenfield

    Amy Greenfield est une performeuse, vidéaste et poète américaine. Au cours des années 1970, elle a développé un nouveau langage cinématographique, une nouvelle manière de filmer la danse. Elle est à l’origine du concept de « filmdance », et produit un grand nombre de films dans lesquels les corps sont chorégraphiés pour la caméra et où les mouvements mécaniques et humains se confondent. Elle crée également des performances multimédias, des sculptures holographiques et des installations vidéo.

  • Kit Guyatt

    Cinéaste des films expérimentals et documentaires d'origine australienne.

  • Marilyn Halford

    Marilyn Halford is née en 1951. Elle a Etudie à Epsom School of Art et St Martins School of Art. Initialement, peintre de l'ONU, SES films du milieu des annees 1970 participent Souvent non Élément de performance, CERTAINES d'Entre Elles impliquant l'artiste Interagir Avec l'image Projetée. Elle a also Travaillé en collaboration with fils conjointe de l'époque, William Raban, including sur l'installation de Pantalon rose (Acme Galerie) 1977 et Le Long métrage noir et argent 1981. DEPUIS la fin des annees 1980, Elle est de retour à la peinture.

  • Marcel Hanoun

    Marcel Hanoun, né le 22 octobre 1929 à Tunis (Tunisie) et mort le 22 septembre 2012 à Créteil dans le Val-de-Marne (France) est un cinéaste, photographe et écrivain français. Il est connu pour ses films "La nuit claire", "Une Simple Histoire" et "L'Hiver". 

  • Nicky Hamlyn

    Nicky Hamlyn a été actif sur la scène du film expérimental britannique, plus particulièrement à la London Filmmaker’s Coop, depuis le milieu des années 1970. Il est principalement connu pour ses oeuvres en vidéo et en 16mm, mettant en pratique le même sens aigüe de l’observation et manipulant la lumière, le temps et l’espace. Hamlyn trace des moments brefs, transitoires, étudiant les changements des structures à leurs surfaces, la matérialité et les motifs du mouvement dans notre environnement quotidien. Ses films sont comme des compositions de moments transitoires et éphémères dans le temps et l’espace, mettant en lumière le « négligé » et ce qui est « sur le point de s’éteindre ». Il y parvient en déployant des mécanismes comme le time-lapse, le tournage image par image et l’utilisation de fondus surimpressionés.

    L’exposition Brownian Motion, qui sera à l'affiche à la Film Gallery jusqu'à novembre 2015, est la première rencontre de Nicky Hamlyn avec une galerie française.

    -texte par Carmen Billows

  • Curtis Harrington

    Curtis Harrington, né le 17 septembre 1926 à Los Angeles (Californie) et mort le 6 mai 2007, était un réalisateur, scénariste, acteur, producteur et directeur de la photographie américain.

  • Danièle Huillet

    Après des études au lycée Jules Ferry de Paris, Danièle Huillet se prépare pour l'IDHEC, mais elle refuse lors du concours d'entrée d'analyser le film Manèges d'Yves Allégret, le qualifiant indigne d'un examen. Après sa rencontre avec le réalisateur Jean-Marie Straub en novembre 1954, elle devient son épouse et toute son oeuvre va se confondre avec celle de son mari.

    A la fin des années 1980, Straub et Huillet reviennent à la mythologie en tournant La Mort d'Empedocle ou Quand le vert de la terre brillera à nouveau pour vous (1989) puis en mettant en scène Antigone au théâtre avant d'en tirer un film homonyme (1994). A la même période, les cinéastes tournent également plusieurs moyens métrages parmi lesquels Lothringen! et Du jour au lendemain ou Sicilia ! En 2000, ils adaptent pour une seconde fois Elio Vittorini avec Ouvriers, paysans.

    Si leurs films n'ont jamais touché le grand public et ne rallient pas l'ensemble de la critique, Straub et Huillet sont considérés par certains comme des cinéastes majeurs de la deuxième partie du XXème siècle. En 2002, Pedro Costa leur consacre ainsi un documentaire Où gît votre sourire enfoui ?. En 2002, le couple adapte une nouvelle fois l'écrivain italien Elio Vittorini avec Le Retour du fils prodigue - Humiliés. En 2006, le couple présente Ces rencontres avec eux en compétition officielle au festival de Venise, dont il revient auréolé d'un Lion Spécial pour "l'aspect novateur du langage cinématographique". Quelques semaines après avoir reçu cette ultime récompense, Danièle Huillet s'éteint.

  • Sue Healey

    Originaire de la Nouvelle-Zélande, Healey a commencé ses études à l'Université d'Auckland en sciences, et en même temps, a completé le RAD Ballet Avancée. Elle a déménagé à Melbourne en 1981 et trois ans plus tard, a reçu un diplôme du Victorian College of the Arts avec un BA en Spectacle de danse. En 2000, elle a obtenu une maîtrise en chorégraphie.

    En 1983, Healey a fondé la Société Danceworks à Melbourne avec le directeur artistique Nanette Hassall. De 1938 à 1988, elle a eu l'occasion de jouer pour la compagnie nationale et internationale ainsi que des chorégraphies sur scène.

    À la fin des années 80, Sue a travaillé à New York avec Zvi Gottheiner Company où elle étudie avec divers artistes séminales: Trisha Brown Co, Dana Reitz, Irene Hultman et Merce Cunningham Co.

    Durant les années 1990 à partir de sa base à Melbourne, Healey a non seulement créé du travail pour sa propre compagnie, elle a également reçu de nombreuses commandes venant d’autres sociétés: Danceworks, Le One extra Co., Danse du Nord, Tasdance, Vic Arts Dance Company, Limbs Dance Company (New Zélande), Downstage Theatre Company (Nouvelle-Zélande) Playbox Theatre Company, Melbourne Symphony Orchestra, Victorian Arts Centre et le Aichi Arts Center, Nagoya, au Japon.

    Elle est ensuite devenue directrice artistique de la compagnie Canberra Vis-à-Vis Danse Canberra (anciennement Meryl Tankard Société et Human Veins) et a créé sept nouvelles saisons de travail, entre 1993 à 1995.

    Après avoir déménagé à Sydney en 1999, Healey a été récompensé par une bourse de recherche chorégraphique du Conseil d’Australie.

    En 2002-2003, Healey a commencé son travail sur la series intitulée Niche.

  • Henry Hills

    Henry Hills, né à Atlanta, Georgia, aux Etats-Unis, est un réalisateur et monteur. Il est surtout connu pour ses films « Mechanics of the Brain », « In the Mirror of Maya Deren » et « Notes on Marie Menken ». 

  • Mike Hoolboom

    Michael «Mike» Hoolboom (né le 1er Janvier 1959) est un cinéaste expérimental canadien. Ayant commencé le cinéma à un âge précoce, Hoolboom a sorti son premier travail important, un "film qui est pas tout à fait un film", intitulée Musée Blanc, en 1986. Bien qu'il ait continué à produire des films, son taux de production considérablement améliorée après qu'il était diagnostiquée avec le VIH en 1988 ou 1989; ce qui a donné une «nouvelle urgence» à ses œuvres. Depuis lors, il a fait des films, dont deux ont gagné du meilleur court métrage au Festival international du film de Toronto. Ses films ont également figuré dans plus de 200 festivals de films à travers le monde.

  • Afficher :
  • 4 films de Marcel Hanoun Le coffret DVD contient un livre de 100 pages avec articles signés par : Jean-Louis Bory, Dominique Noguez, Emeric de Lastens, André Cornand & Abraham Segal, Paola Melis. 

    49,90 €
    Disponible
  • Une édition combo 4 disques Blu-ray / DVD qui comprend 37 films, restaurés à haute définition, de certains des premiers cinéastes expérimentaux du 20e siècle.

    48,00 €
    Disponible
  • Un DVD avec 11 films nouveaux de Nicky Hamlyn

    20,00 €
    Disponible
  • Le DVD comprend les films:Zöetrope (2', 2008)Autogrill Verghereto (2', 2008)Double Fence (20', 2010)La Défense (2', 2013)Ernest Atkinson Park (23', 2012)Pareo (2', 2013)East Croydon (15',  2012)Films (2', 2013)Spinning Shadow (3', 2013)Place Vauban (10', 2012)Berlin Moiré (2', 2013)

    40,00 €
    Disponible
  • Un DVD avec 11 courts-métrages de l'artiste et cinéaste expérimental anglais Nicky Hamlyn édité par LUX, London avec le soutien de l'University for the Creative Arts. PAL, Région 0, 117 mins, 4:3

    28,50 €
    Disponible
  • Un film de Ben Gwilliam.

    15,00 €
    Disponible
  • Pack comprenant l'ensemble des 8 DVD de la collection Cinexpérimentaux 

    89,00 €
    Disponible
  • Coffret de 3 films de Philippe Garrel

    47,50 €
    Disponible
Résultats 17 - 24 sur 29.